Autel d’entre-deux .. et de pas mal de trucs entre-deux, en fait.

Cet hiver fut un hiver très timide par chez moi. Je suis tombée sur un article disant qu’il avait été le plus doux depuis 130 ans et quelque. Je ne me souviens avoir porté mes gants que deux fois, et même pas d’écharpe. Quelques flocons mouillés pour nous faire rager. La neige elle a été pour les chanceux de la vallée d’en face. Depuis le temps que je râle et dis que je dois habiter en moyenne montagne !  Je marmonnais dans mon thé en lançant des regards furibonds, en plus j’ai toujours voulu y aller à cette vallée voir ce qu’il peut bien s’y tramer.
Le Vieil Hiver n’avait semble t-il pas du tout envie de s’installer par ici. Et voilà que le printemps pointe déjà le bout de son nez. Je ne suis que blasitude, moi qui attends avec tant d’impatience chaque année le froid mordant. Et ce printemps parlons-en, il me joue déjà des tours, il me donne des envies que je ne suis pas sûre d’être prête à assumer, mais qui me poussent et me tiraillent. Il me dit : achète donc ce sac à dos vintage sur lequel tu baves depuis des mois et va hiker sombre idiote ! Mais bon tout ça c’est une autre histoire.

J’aime les autels, quels qu’ils soient, j’ai toujours adoré les regarder. Mais chez moi, qui n’est plus vraiment un chez moi mais un entre deux également, s’il y a bien une chose qui a toujours eu du mal à se faire une place c’est bien ça. Pas l’envie qui m’a manquée, bien au contraire, mais un je ne sais quoi, une impression qu’il n’y avait pas l’endroit adéquat.
Mais je fais des efforts, je tends vers ce que j’aime, et tant pis pour les énergies et tout le fatra. Parfois c’est vraiment trop de masturbation intellectuelle, on oublie pour que pour bien faire les choses, avant même la notion de ressentir quoi que se soit, il faut faire des choses que l’on aime. Pas par attente, pas pour faire plaisir, mais pour se faire plaisir. Notion que j’ai oublié depuis pas mal de temps. Donc, oui, cet autel c’est juste pour me faire plaisir.

DSC00354
Alors, qu’avons-nous là (de gauche à droite) : la lampe de sel qui fait toujours un effet intimiste que j’adore, où qu’on la pose chez soi. Quelques pierres que vous connaissez déjà et des petits trésors simples de marche. Ma serpe bien aimée d’amour, que j’ai déniché pour absolument rien dans un minuscule vide grenier, à Saint-Ursanne en plus, accompagnée d’Aelthan, un jour de pluie, pendant la bourse aux minéraux, autant vous dire que ça ne pouvait clairement pas tomber mieux et qu’il était impossible que je reparte sans. J’adore son manche mité et le petit 1 gravé (ici à l’envers).

DSC00359
DSC00360
Devant, une coupelle remplie d’escargots (merci encore Valiel 😉 ). Un autel en plus sur la mer m’avait interpelé également mais là je manque clairement de place pour arriver à le déployer car je le vois comme quelque chose d’assez imposant. Mais j’avais envie depuis un certain temps de mettre en valeur des petits cadeaux que l’on m’avait fait au lieu de les laisser dans mon carton éso pour “quand j’aurais mon appart”.

bougiesdores

Ensuite des pierres que vous connaissez déjà, et un petit coin spécial Fae. Une coupelle qui est originellement un bougeoir mais que j’ai décidé d’utiliser comme réceptacle à offrandes. Ma pierre trouée sur un lit de pétales de roses que j’avais séchées. Le tout, sur de la mousse récoltée depuis … je ne sais plus combien de temps. Et les grelots bien évidemment, enfin c’est évident pour moi, qui me rappelle l’esprit espiègle des êtres de faery mais aussi ce quelque chose cristallin et éphémère qui en émane.

DSC00355

8 thoughts on “Autel d’entre-deux .. et de pas mal de trucs entre-deux, en fait.

  1. Oh des escargots !? Je suis curieuse du pourquoi du comment, s’il n’a pas déjà été traité quelque part ? Je sais pas pourquoi j’en amasse un peu aussi, je trouve ça superbe. Contente de voir que je suis pas la seule ^^

    Très bel espace anyway 🙂

    1. J’ai toujours adoré les escargots, parce que je les trouve trop chou d’une part, et que chacun a une coquille unique, mais aussi parce qu’ils font autant partis de la terre que de l’eau, et que se sont deux éléments qui me sont chers ^^

  2. J’adore les autels remplis de sens, où les objets ont une histoire, un vécu, une symbolique profonde en plus de leur signification intrinsèque. Je trouve ça tellement vivant, parlant …

    1. C’est pas con voyons ^^ Je l’ai dit juste avant si je me souviens bien, c’est un 1 gravé dans un cercle, sur la photo il est juste à l’envers. Je ne sais pas à quoi ça correspond par contre, et je n’ai pas demandé parce que je n’avais pas vu sur le moment.

    1. Moi aussi quand j’y ai fait attention ça m’a bcp intrigué par la suite. Mais je sais pas trop comment essayer d’avoir un début de réponse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*